Lettres d'amour

Cher « Jourdain »…

17 mai 2022
Illustration par Jason Hoffman pour Z

Voilà un bistrot bluffant ! Courez vite dans le 20e arrondissement de Paris découvrir cette cuisine française aux fines touches asiatisantes et à prix mini.

S’il existait un guide Michelin des bistrots, tu aurais assurément deux voire trois étoiles d’un coup. Le travail de ta cheffe Célia Nguyen, passée par la table gastronomique rock Le Chateaubriand à Paris, relève du petit miracle quotidien. Dommage que les médias français ne parlent pas suffisamment de toi… Cela dit, en as-tu vraiment besoin ? Entre les nombreux habitants du quartier qui connaissent ta valeur et les bons journalistes anglo-saxons qui font ton éloge jusque dans les meilleures publications britanniques (le Financial Times, pour ne citer que lui) ?

Tartare de bœuf, jaune d’œuf confit, herbes, friture et sauce « nam sim ».

La dernière fois, tu m’avais fait aimer les saucisses-lentilles. La dernière fois, j’avais qualifié tes poireaux-vinaigrette de « magnifiques », notamment grâce à ce pesto de noix présent dans l’assiette. Je suis retourné chez toi aujourd’hui et je n’ai pas peur de dire que tu es l’un des restaurants les plus forts de la capitale. Le céleri rémoulade était parfait, d’une fraîcheur absolue, avec un céleri taillé un peu gros. La sauce était soyeuse et ferait changer d’avis une armée d’écoliers dévastés par ce drame de cantine. Et puis, et surtout, le clou de ce spectacle déjeunatoire : un tartare de bœuf surmonté de son jaune d’œuf confit, d’herbes, d’un peu de friture et d’une sauce que tu appelles « nam sim », mais que je ne retrouve pas sur Internet. Ça doit être ça. Ta cheffe est une maline très douée : les carottes étaient panées et destinées à être trempées dans une délicieuse mayonnaise au miso et au piment. La dernière fois que j’étais aussi emballé par un tartare remonte à un repas dans un restaurant danois étoilé situé sur les Champs-Elysées il y a quelques années, c’est dire où je situe ta place.

Crème caramel à la noix de coco.

Tout s’est merveilleusement bien terminé chez toi avec une crème caramel d’anthologie à la noix de coco, crème à la fois suffisamment dense et très onctueuse. Tout ça pour… 20 €. Tu es une anomalie joyeuse que je vais continuer à fréquenter (quel bonheur d’habiter à 250 mètres de toi).

À bientôt cher « Jourdain ».

Le Jourdain – 101, rue des Couronnes, 75020 Paris – 01 43 66 29 10 – Site Internet – Menu déjeuner 20 €, assiettes à partager 7-16 € le soir.

Rédacteur en chef Z
Ezéchiel Zérah a dirigé par le passé les pages gastronomie de L'Express mais il est surtout fier d'avoir écumé les 52 camions pizza de Marseille. Quand il n'est pas en train de se demander ce qu'il mange dans les rues de l'Iran ou du Pakistan, ce fan de statistiques culinaires sillonne les grands restaurants de l'Hexagone (20 trois étoiles Michelin, 31 deux étoiles).