Un grand week-end à Stockholm en 15 adresses

24 novembre 2022
ILLUSTRATION POUR Z PAR VALERIIA POTAICHUK.

Notre critique gastronomique a filé au nord de l’Europe pour un marathon découverte de la gastronomie à Stockholm durant une semaine. Il partage ses grands coups de cœur à travers ce city guide éclectique fort de nouveaux restaurants (mais pas que).

Avaler de la charcuterie et du cidre 100 % suédois AVEC vue

Déjeuner dans ce restaurant impose d’acheter un ticket d’entrée pour le musée de la photo Fotografiska, mais vous ne regretterez pas les expos en cours toujours de qualité. Avant ou après, foncez aux étages pour goûter la cochonnaille et les frometons suédois, avec les pains et crackers de rigueur, ainsi que le cidre local de bonne facture, Varmdö. C’est bon et c’est encore mieux avec cette vue de carte postale (si vous n’êtes pas trop nombreux, demandez les tables en bois qui bordent le panorama).

Bistro Bread & Wine au sein du Fotografiska – Stadsgårdshamnen 22, 116 45 Stockholm, Suède +46 8 509 005 00 – Site Internet – 26 € (pour deux, vraiment pas plus) la planche à partager et autour de 10 € la petite bouteille de cidre.

Déjeuner à la ferme en pleine ville

C’est l’un des secrets les mieux gardés de Stockholm, quoique, vous tomberez vite dessus si vous connaissez les bonnes personnes. Ici, c’est self-service après avoir payé (prenez tout ce qui vous fait envie au risque de devoir refaire la queue), même pour le pain (de la boulangerie sur place) et le beurre à extraire d’une grande motte. La soupe a une texture veloutée qui séduit même les enfants et le saumon était cuit mieux qu’à la perfection, avec une chair à la fois rosée et laquée. Après un bon gros repas, promenez-vous un peu partout dans les jardins de cette sympathique ferme urbaine sans omettre de passer quelques minutes dans la boutique très fournie en confitures et autres délicieux caramels au chocolat et à la réglisse.

Stiftelsen Rosendals Trädgård – Rosendalsterrassen 12, 115 21 Stockholm, Suède – +46 8 545 812 70 – Site Internet – 30 € environ le repas complet

Dîner aux chandelles en compagnie des meilleures boulettes de Stockholm

La journaliste Anna Norström, via l’excellent site The Local Tongue avait vivement recommandé les boulettes de viande (les köttbullar sont la spécialité suédoise par excellence) de ce restaurant qui serait l’un des plus anciens des pays nordiques avec une ouverture en 1722. J’y suis allé et je confirme, elles sont exquises (pas de photos malheureusement, j’étais trop occupé à mélanger la viande avec les airelles et la purée). Le lieu vaut à lui seul le détour, seulement éclairé à la bougie, on se croirait dans un roman. Attention, les boulettes ne sont pas présentes à la carte, mais elles sont bel et bien disponibles, c’est la boussole du lieu.

Den Gyldene Freden – Österlånggatan 51, 111 31 Stockholm, Suède – +46 8 24 97 60 – Site Internet

Commander toute la carte du bistrot d’un grand chef

A défaut de dîner dans le restaurant deux-étoiles Michelin du chef Magnus Ek, on pourra se contenter de son bistrot localisé au même endroit. Il n’y aura pas de frustration, parce qu’Ek propose de très jolies choses, à commencer par cette friture de maïs à tremper dans une sauce verte ou encore ces croquettes de viande-mayo. Quoi d’autre ? Du cabillaud frit (et une sauce tartare maison) qui est le plat phare du lieu, des accompagnements à la fois frais et réconfortants à base de chou kale et fromage ou encore ce dessert simple mais très, très efficace (crème glacée au beurre et au café). Franchement, vous allez passer une excellente soirée, en particulier si la serveuse grecque dont j’ai oublié le prénom est de la partie.

Bistro Oaxen Slip – Beckholmsvägen 26, 115 21 Stockholm, Suède – +46 8 551 531 05 – Site Internet – Comptez autour de 70 € le repas par personne

Se dire qu’on fait de très, très, très bons burgers sur place

Il n’y a pas grand-chose d’intéressant dans cette grande rue sauf… cette adresse de burgers prise d’assaut même très tôt dans la soirée. J’ai vite compris que c’était parce qu’il s’agit d’une des meilleures adresses de la ville en la matière, sinon la meilleure. Que ce soit en 160 ou en 200 grammes, misez sur le BBQ Swey ainsi que sur des frites nappées de sauce et de morceaux de bacon ou pastrami au choix. Et évitez les milk-shakes : ils sont plutôt bons, mais mieux vaut reprendre un burger comme nos voisins de table.

bap – Burgers & Pastrami – Linnégatan 38, 114 47 Stockholm, Suède – +46 8 428 750 74 – Site Internet – Autour de 14 € le burger

Partir en quête du meilleur roulé à la cannelle de la ville

Grosse mission au pays du roulé à la cannelle, ou kanelbullar en VO. Pour vous, j’ai sillonné la ville à la recherche des meilleures boulangeries de la ville. Il y a Komet d’ailleurs, pas très éloignée de la gare à pied, et tenue qui plus est par un personnel francophone. On a envie de rester toute la journée dans ce coffee-shop où l’on sert également d’excellents sandwichs. Autre spot que je considère comme l’incontournable de la sélection : Storia Bageriet, un lieu plus grand qui propose un roulé à la cannelle modèle et aussi un roulé à la vanille complètement addictif (j’en salive encore en écrivant ces lignes). Chez Socker Sucker, pâtisserie ouverte par un artisan passé par des grands restaurants étoilés, le roulé à la cannelle est délicieux et tout en longueur cette fois, mais les autres viennoiseries valent plus encore le coup, comme la brioche fourrée d’une crème légère. Chez Lillebrors, minuscule boulangerie, pas de roulé à la cannelle (sauf une fois dans l’année pendant une fête dédiée) mais ce n’est pas grave, les roulés à la cardamome valent le détour. Dans le genre « microlieu », il y a Ingrid avec des roulés considérés comme les meilleurs de la capitale selon le New York Times. Enfin, l’un de mes chouchous, Ritorno, une adresse plus traditionnelle que les précédentes citées, mais c’est justement cela qui fait son charme.

Komet – Kungsholmsgatan 10, 112 27 Stockholm, Suède – +46 73 530 99 55 – Page Instagram

Storia Bageriet – Sibyllegatan 2, 114 51 Stockholm, Suède – +46 8 27 72 72 – Site Internet

Socker Sucker – Drottninggatan 93, 113 60 Stockholm, Suède – +46 8 93 11 02 – Page Instagram

Lillebrors bageri – Rörstrandsgatan 10, 113 40 Stockholm, Suède – Page Instagram

Ingrid – Regeringsgatan 91, 111 39 Stockholm, Suède – +46 8 411 58 50 – Page Instagram

Ritorno Bageri & Butik – Torsgatan 20, 111 23 Stockholm, Suède – +46 8 32 01 06 – Site Internet

Se laisser tenter par des glaces d’adultes addictives

C’est une toute petite boutique située dans une longue et large rue. Le nom ne me faisait pas vraiment envie de prime abord, mais à force d’éplucher les comptes Instagram des foodies suédois les plus exigeants, je me suis rendu compte que cette enseigne-là revenait souvent. Et ils avaient raison et plus que ça encore : Waouh ! Le parfum réglisse et violette, avec des petits morceaux de violette cristallisés, est une vraie merveille d’équilibre, peu sucrée, intense en goût. Et le reste (rhubarbe et huile d’olive, yaourt et groseilles, pomme au four, pistache et sel noir, latté glacé…) est du même acabit.

Triple Oh ! Ice Cream – Nybrogatan 23, 114 39 Stockholm, Suède – Page Instagram – Comptez 6,60 € le pot de deux boules

Plonger (presque) en mer dans les halles Östermalms

Bienvenue à l’Östermalms Saluhall, un marché couvert né à la fin du XIXe siècle avec un toit dessiné par le célèbre architecte suédois Kasper Salin. Au-delà de la vingtaine de stands alimentaires superbes, dirigez-vous vers le centre des lieux, le restaurant Lisa Elmqvist spécialisé dans les bonnes choses marines. Essayez l’une des spécialités maison, un blini rectangulaire recouvert d’une salade de crevettes à la mayonnaise et d’œufs de poisson. Avec un peu de jus de citron versé sur le dessus, c’est à la fois frais et réconfortant (surtout réconfortant, il faut l’avouer). Plusieurs tailles existent, faites selon votre appétit. Et ne partez pas sans avoir goûté aux crèmes glacées et sorbets eux aussi maison !

Lisa Elmqvist – Östermalms Saluhall, Nybrogatan 31, 114 46 Stockholm, Suède – +46 8 553 404 00 – Page Instagram

Faire la queue pour goûter le hot dog de Gunter’s

Le tournis d’abord : vingt saucisses disponibles chez Gunter’s et il y a trop d’attente pour que le patron ou son employé vous expliquent ce dont il s’agit (évidemment, le menu n’est affiché qu’en suédois). Le mieux est encore de commander la même chose que la personne avant vous : cela a marché avec moi quand mon camarade inconnu a commandé pour lui et sa compagne un Kabanoss, dont je ne sais rien si ce n’est qu’il y a du porc et du poivre à l’intérieur. Mais le camarade en question fait un sacré détour à chaque fois pour venir donc… Saucisse simple ou double, répondez « Yes » à chaque question de l’employé en question et n’oubliez pas de préciser que vous voulez de la moutarde, on sait bien qu’il n’y a jamais assez de sauce dans les sandwichs. Une fois votre hot dog en main, allez vous installer sur le banc un peu plus loin à gauche, vous serez le plus heureux en croquant dans cette merveille de pain baguette nourrie de chou fermenté.

Günters – Karlbergsvägen 66, 113 35 Stockholm, Suède – +46 8 31 17 71 – Environ 9 € avec une boisson

Réaliser que les Suédois aussi créent d’exceptionnelles brasseries françaises

Je savais que le niveau des restaurants français à Tokyo était exceptionnel (ah les cuisiniers japonais et leur rigueur…), mais j’étais loin de me douter qu’en Suède aussi, on aimait si fort la France qu’on pouvait y faire de meilleurs hommages qu’à Paris. Tout cela « à cause » du chef Björn Frantzén, qui fait fantasmer les chanceux fortunés du monde entier qui ont accès à ses menus (récompensés de trois étoiles Michelin) et qui accueille les moins fortunés dans sa Brasserie Astoria. Faites le test et commandez des crudités : en France, on connaît bien la tête de l’assiette quand elle arrive et elle n’est pas très joyeuse. Tout le contraire ici avec un sublime et lourd contenant en argent qui présente de beaux petits légumes crus – sur un lit de glace pilée – à tremper dans une sauce ranch. Les moules à la sauce champagne arrivent, elles aussi, façon riches notables : couvercle en cuivre pour se dévoiler s’il vous plaît. Il faut finir avec la crème brûlée à la cannelle (vous le constaterez dans les restaurants de la ville, il y a de la crème brûlée absolument partout). N’hésitez pas à visiter la brasserie, en particulier les petits salons (ou mieux : demandez lors de votre réservation qu’on vous y place).

Brasserie Astoria – Nybrogatan 15, 114 39 Stockholm, Suède – +46 8 20 85 81 – brasserieastoria.com – Entrées 7-34 €, plats 24-49 € et desserts 9-13 €

Rédacteur en chef Z
Ezéchiel Zérah a dirigé par le passé les pages gastronomie de L'Express mais il est surtout fier d'avoir écumé les 52 camions pizza de Marseille. Quand il n'est pas en train de se demander ce qu'il mange dans les rues de l'Iran ou du Pakistan, ce fan de statistiques culinaires sillonne les grands restaurants de l'Hexagone (20 trois étoiles Michelin, 31 deux étoiles).