Plats

Atassi de Georgiana Viou

10 min
Préparation
45 min
Cuisson
8
Personnes


À propos de la recette

Les beaux jours arrivés, on sort de sa zone de confort en cuisine avec des livres qui nous font voyager. Celui de Georgiana Viou nous emmène dans le pays de son enfance : le Bénin. Nous avons déjà réalisé l’amiwo, un délicieux gâteau de polenta tomaté. Voici l’atassi, une recette très simple, tellement qu’elle va en devenir une habitude. Le jeu de texture entre le riz et les haricots est très agréable et les œufs durs encanaillent le tout. Une petite sauce tomate pour relever le plat, et voici votre nouveau réflexe plat réconfortant.

Le goût de Cotonou, ma cuisine du Bénin, Georgiana Viou, éditions Alain Ducasse, 260 pages, 2021, 28,90 €. Restaurant : Rouge, 6, rue Fresque, 30000 Nîmes.

Ingrédients

  • 300 g de riz basmati
  • 250 g de haricots rouges secs
  • 1 feuille de laurier
  • Huile de tournesol
  • Sel

Matériel

  • 1 marmite
  • 1 bol

Préparation

  • 01 La veille, mettez à tremper les haricots rouges dans un grand volume d'eau, filtrée de préférence, pendant 24 h ou à défaut 2 h minimum.
  • 02 Le lendemain, égouttez les haricots, puis placez-les dans une marmite avec 1,5 l d'eau froide. Portez à ébullition et laissez cuire à petits bouillons, en écumant si nécessaire.
  • 03 Après 25 minutes de cuisson, ajoutez le riz, la feuille de laurier et deux cuillères à soupe d'huile de tournesol. Salez et mélangez. Couvrez, baissez le feu et poursuivez la cuisson pendant une vingtaine de minutes.
  • 04 Ce plat est traditionnellement servi avec du dja, des œufs durs coupés en quartiers et du gari. La cheffe conseille également d'ajouter des touches aromatiques selon vos goûts (piment, herbes, jus de citron…). Pour ma part, je vous propose de l'accompagner avec les œufs durs, de cette sauce : si vous avez un peu de coulis de tomate, mélangez-le avec du gingembre (en poudre ou frais), une gousse d'ail écrasée, un peu de piment d'Espelette (ou tout autre condiment relevé), du sel et du poivre.
La "Madame Recettes" de Z
Alvina Ledru-Johansson est capable de lire la presse gastronomique en suédois mais c'est loin d'être sa seule qualité. Créatrice de la newsletter Culs-de-Poule qui raconte les "bonnes femmes" et la "bonne bouffe", cette étoile montante du journalisme culinaire est multi-casquette chez Z : elle mitonne les plats à partir des livres, les prend en photo et les ré-écrit si besoin pour mieux les expliquer (oui, elle a aussi décroché son CAP cuisine). Vous avez dit Indispensable ?